février 2012

You are currently browsing the monthly archive for février 2012.

Gemischtes

La résignation de mes concitoyens ne cesse de m’étonner. Ils ont l’impression de vivre dans un pays en déliquescence où rien ne peut changer, où il ne peuvent rien améliorer, où ils se referment sur quelques certitudes tristes. Je ne comprends pas – et ça me fait bouillir.

***

Cet état d’esprit est en plus incompréhensible. En France, il y a plus de jeunes qu’en Allemagne, la formation est encore pas trop mauvaise, gratuite et accessible. Cela devrait bouillonner d’idées, et on ne devrait regarder avec pitié les pauvres Allemands vieillissants. C’est pourtant l’inverse qui se produit, et je ne comprends toujours pas.

***

Le printemps arrive. Il manque les bourgeons berlinois, le premier souffle d’air pur et frais, le soleil matinal. Mais j’ai la chance d’habiter désormais dans la seule rue plantée d’arbres, mes rosiers frémissent sous les premiers chants des moineaux préparant leur parade.

***

Évidemment quand on profite de la première douceur pour mettre une jupe, il y a toujours un gros lourdaud pour te le faire remarquer. Paris…

***

Au supermarché on trouve du caviar d’aubergines. La baguette est exquise. L’ail vient de Toulouse, l’agneau était du Lot. Oui, c’est cher, mais qu’est-ce que c’est bon.

J’ai tellement envie de retourner à Rome!

Tags: , ,

« Es ist natürlich für mich ein besonderer Tag, wie es in meinem Leben manche besondere Tage gegeben hat. Am meisten bewegt es mich, dass ein Mensch, der noch geboren ist in diesem finsteren, dunklen Krieg und der 50 Jahre in der Diktatur aufgewachsen ist und hier seine Arbeiten getan hat, nach der Wiedervereinigung – die Sie dankenswerterweise erwähnt haben – dass ein solcher Mensch jetzt an die Spitze des Staates gerufen wird. »

Ce passage est le début du discours qu’a tenu hier soir Joachim Gauck, 72 ans, et bientôt nouveau président de la république fédérale allemande.

Quel destin pour un homme né pendant la guerre, qui a grandit sous la dictature, qui a choisi de servir Dieu et les hommes contre le communisme, qui après la chute du Mur a dirigé le formidable travail sur les archives de la Stasi. Si mes amis peuvent lire leur dossier, les comprendre et faire le deuil de leur jeunesse derrière le rideau de fer, c’est un peu grâce à lui.

Je voulais écrire sur le bizarre pas de deux de la chancelière, qui ne voulait pas de Gauck, ni en 2010, ni hier après-midi, mais qui a cédé à la pression du peuple d’une certaine façon. Mais les calculs politiciens ne sont pas très intéressants face à l’épaisseur humaine du pasteur Gauck.

Et puis c’est marrant, désormais il y a deux ex-Est-Allemands à la tête du pays.

Tags: , , ,

C’est fini pour Christian Wulff. Enfin! Il a attendu que le parquet d’Hanovre demande la levée de son immunité pour, le dos au mur, accepter de démissionner.

Sa situation était intenable, d’après les observateurs politiques allemands, la chancelière lui a montré la porte. Mais c’est aussi un camouflet pour son choix: au lieu de prendre Joachim Gauck, un pasteur est-allemand reconnu pour sa probité, elle a choisit comme président un ancien jeune loup de la politique et puissant maître de la Basse-Saxe.

Bref, Wulff est parti, sans s’excuser, sans reconnaître avoir fait des erreurs inacceptables. « Ich habe Fehler gemacht », a-t-il dit ce matin, mais dans sa voix, cela sentait plutôt comme « des erreurs de communication ».

bye bye, monsieur le président.

Tags: , , , , ,

A quoi sert un balcon en plein hiver? Et bien cela remplace avantageusement le frigoo qu’on n’a pas encore. On peut y stocker les biens de première nécessité: bière, champagne et cornichons. On peut y laisser le fauteuil trouvé dans la rue, vu le froid il se désinfecte. A travers la baie vitrée, on anticipe les soirées douces de l’été, au calme, abritées derrière les canisses que fréquentent les moineaux.

Puis on ouvre les cartons, et c’est Noël en février, la première chose vraiment réjouissante en sept mois.

***

Je tenais par ailleurs à tous vous remercier pour vos commentaires et messages qui m’ont fait beaucoup de bien.

Tags: ,

Allerdings

Il fait un peu froid tout de même…
Photo