octobre 2012

You are currently browsing the monthly archive for octobre 2012.

Etwas stolz

Finalement il était logique que le comité norvégien ait accordé le prix Nobel de la Paix à l’Union Européenne. J’avoue, j’ai ressenti une certaine fierté à ce qu’on reconnaisse l’engagement dans cette voie des peuples qui essayent de vivre ensemble. Bien sûr l’Europe ne marche pas bien, elle tousse et elle cahote, on ne sait jamais ce qu’on a le droit ou pas de faire. Mais si j’ai pu passer presque dix années, par petits bouts, en Allemagne, c’est parce que l’Europe existe. Je ne me suis jamais sentie immigrée ou intruse, j’ai pu y faire des études, y travailler, j’y avais ma place. Sans Erasmus et les programmes d’échange, sans la carte européenne d’assurance maladie, sans les petites choses mises en place dans l’Union, cela aurait été impossible.

Alors oui, on peut être fière de cette réalisation qui fait que mes amis d’Europe de l’Est et mon ancienne coloc du pays basque pouvaient vivre ensemble sans problème, ouvrir un compte et habiter dans une ville symbole de la paix et de l’union. Ce matin je collais dans mon cahier mes recettes de Ochterlamala, Baeckeoffe et Kougelhopf, mes racines alsaciennes avec lesquels j’ai parfois tant de mal, mais qui rappellent aussi ce que pourraient être l’Europe sans la paix.

Il faut se réjouir d’y vivre.

Tags: , ,