Guten Rutsch

You are currently browsing articles tagged Guten Rutsch.

C’est sympa Berlin après minuit le 1er janvier. Une fois les feux d’artifice disparus dans une myriade de lumières, il reste les bombes artisanales à admirer. Après avoir perdu quelques degrés d’ouïe et été plaqué contre une porte d’immeuble par la déflagration, on perçoit encore les sirènes des pompiers. Dans un coin, des plumes d’édredon s’envolent, des policiers se massent sur un trottoir pendant que des fêtards enbièrés attaquent les Robocop à coup de pétards.

Une fois dans l’immeuble, on peut admirer les petits ballons d’hélium qui flottent au-dessus des marches, ce serait presque joli s’ils n’étaient pas noirs

et lestés par…

… des seringues. (Qui veut une injection pour la nouvelle année?)

Quelques heures plus tard on peut savourer le petit-déjeuner, la nuit tombe et il pleut.

Tags: , , ,

Guten Rutsch!

Glisser sans neige ce n’est pas facile, on pourrait même se dire que ce n’est pas conseillé. Mais cela fait partie de la tradition, à l’égal du bombardement de feux d’artifice qui donne à Berlin des aspects de ville en guerre. Les pétards ont été inventés en Chine et sont destinés à éloigner les mauvais démons ; on ne peut s’empêcher de se demander quels sont les ancêtres si terribles qu’il faille absolument des millions de coups de feu pour en éloigner les mânes.

Berlin se pare de lumière dans un bruit de détonation, il faut prévoir un casque et des lunettes de protection pour passer à la nouvelle année.

Cette année il manque le blanc joyeux de la neige, je ferai gaffe à mes pieds en traversant Boxi en sursautant toutes les 15 secondes!

Tags: , , ,