Weihnachten

You are currently browsing articles tagged Weihnachten.

Frohe Weihnachten

und Frieden auf der Erde.

Pour clore ce cycle, voici quatre choses que j’aimerais pour l’an prochain:

1. Un travail épanouissant
2. Beaucoup d’amour
3. Un nid douillet
4. Publier mon livre

et en attendant, je vous souhaite à tous un très heureux Noël.

Tags: , , , , , ,

Dans ces grands temps de germanophobie* triomphante, j’apporte ma pierre à l’édifice. Oui, nous sommes différents (très), et non, tout n’est pas parfait chez les Allemands. Tous le monde le sait, les Allemands n’ont aucun goût, c’est pourquoi ils portent des chaussettes blanches dans leurs sandales. Peut-être surtout pour cacher leurs écailles vertes d’envahisseurs.

Bref, quelques jours chez nos ennemis héréditaires m’ont remis les idées en place. C’est vrai, que de violences cachées sous les paroles faussement innocentes de O du Fröhliche, répétées comme un mantra dans les dangereux marchés de Noël :

Les marchés de Noël, parlons-en: c’est juste un moyen d’endoctrinement populaire. On saoule les enfants dès l’enfance au vin chaud, on les engraisse au rôti de porc et à la choucroute avant de les envoyer conquérir l’Europe à coup d’exportation menaçantes.

Ceci est le vaisseau héliporté que les Germanisseurs ont mis au point pour mettre l’Europe au pas du vin chaud et des saucisses.

Ceci sont des boulons, des clés à molette, mousquetons, marteaux usw. en chocolat. Pour apprendre aux petits Allemands les rudiments techniques du sabotage des industries étrangères.

Il n’est donc pas étonnant de constater un certain nombre de différences flagrantes, qui nous rassurent: oui, nous sommes différents (ouf!).

On peut par exemple louer l’initiative de cette petite entreprise française qui essaye de changer les Teutons de l’intérieur :

(J’adore la fin: « …afin que le fait de boire de l’eau devienne une habitude ». Mais alors, question: que boit l’enfant allemand normalement?????)

Et puis ceci, c’est vrai, ce symbole de nos différences: l’argent. Alors que nous, nous jetons tout par les fenêtres comme des Français superficiels, pendant que la Parisienne investit dans le cuir de ses bottes, l’Allemande apprend à placer ses futurs Deutsche Mark dans des obligations d’état. Cette page vient de l’édition de décembre du magazine Freundin, j’avoue, j’ai hâte de lire Marie-Claire m’expliquer le fonctionnement du fonds de sauvetage européen!!!

*Je n’ai jamais entendu un Allemand employé le terme de « Frankophobie » ou « Franzosenhass ». Décidemment, nous ne sommes pas pareil.

Tags: , , , , , , , ,

1. Advent

Cette photo représente l’approximation maximum que je peux offrir d’une couronne de l’Avent,
merci de votre compréhension

Il y a un mois j’ai été coincée dans un embouteillage à 23h un samedi soir boulevard Haussmann. Il y avait des camions de luminaires allemands, des échafaudages: on installait des décorations de Noël. Tristes lumières clignotantes sous le ciel gris, la foule se presse indifférente devant les marchands à la sauvette et les amputés divers.

Noël est triste à Paris, loin du froid et du Glühwein. Il n’y aura pas de neige. Et je travaillerai tout le week end de Noël. Pour la troisième fois consécutive.

Je voulais faire quelque chose de spécial pour l’Avent. Après tout, c’est une attente pleine d’espoir, vers le retour de la lumière. Et j’en ai marre de me plaindre, de traîner ma mauvaise humeur et mes questions comme une bouée encombrante.

Alors pour chacun des quatre dimanche, je vais plutôt regarder les quatre choses qui se sont bien passées dans la semaine, celles qui montrent une évolution vers le progrès. Voici ce que j’ai pu trouver pour la première:

1. des gens sympas au bureau. Rien d’extraordinaire, mais des personnes avec qui aller boire un café et papoter dix minutes, ça change la vie ;
2. des rendez-vous et des gens à voir. J’aime bien ça ;
3. mon Kindle et son dictionnaire automatique, magique pour les livres en allemand ;
4. le chemin de mon blog. Merci à tous pour vos commentaires! ça me fait vraiment plaisir

Tags: , ,